Jiminy : Un air de deux airs

Jiminy, c’est un groupe lillois de 4 musiciens et un véritable vent de fraîcheur sur le paysage musical actuel. Un EP tout juste sorti, des scènes qui s’enchaînent, on a senti un vrai potentiel pour ce groupe et nous sommes partis à la rencontre de deux d’entre eux : Yann et Alex.

Jiminy apporte une fraîcheur incroyable avec un esprit d’équipe et une cohésion incroyable sur scène. C’est d’ailleurs ce qui fait leur force ! Ce n’est pas un énième groupe de pop rock à minettes mais bien un groupe solide qui travaille sans relâche pour servir une musique aux airs de pop rock teintés de swing avec la trompette tout ça pour accompagner des paroles en français par une voix singulière.

Yann Guex (guitare, trompette) et Alexandre Renard (basse, clavier)
Yann (guitare, trompette) et Alex (basse, clavier)
  • Si vous deviez définir Jiminy en 3 mots ?

Yann : « Pop-rock / Français / Lumineux »

Alex : « Chanson / Convivialité / Amitié »

  • Yann, toi qui a intégré Jiminy en premier, que peux-tu dire sur ce qu’a apporté Alex dans le groupe ?

Y : « Alex est d’abord un grand mélodiste et il est venu apporter cette légèreté avec son humour qui fait mouche à chaque fois.« 

  • Alex, qu’est-ce qui t’a convaincu de les rejoindre ?

A : « Moi, je les avais vu jouer en live donc j’ai pu voir leur énergie. C’est aussi le fait que ça chantait en français des compositions. J’ai tout de suite senti que l’ambiance était conviviale dans une belle atmosphère. A cette époque j’étais en demande d’un projet de basse et le hasard a fait que le groupe cherchait un bassiste.« 

  • Quelles sont les influences que vous apportez respectivement à votre musique au sein du groupe ?

Y : « Au sens large, sans parler d’influences de groupe précis, je dirais que j’apporte le côté entêtant des mélodies. »

A : « Un côté sensible à la pop rock anglaise, très mélodiste. Je suis assez sensible aux chansons très mélodiques, très posées. »

Y : « Sinon, on a tous à peu près les mêmes goûts musicaux. On est très portés sur les mélodies. Ce qui fait la force d’Alex, c’est qu’en général, les bassistes vont chercher à faire du rythme alors que lui il va d’abord chercher à trouver ce qui va accompagner les mélodies même si après il revient au rythme. C’est une priorité dans l’étape de composition.« 

EP "Un air de deux airs"
EP de Jiminy « Un air de deux airs« 
  • Votre EP comporte six titres, comment ont-ils été choisis ?

Y : « Au moment de l’enregistrement, on avait juste 10 chansons finalisées et on savait que certaines ne figureraient pas sur l’EP car c’était vraiment plus des chansons qu’on jouait dans les bars au début de Jiminy. On a choisi les titres avec le réalisateur de l’EP en faisant un vote, on lui a joué les morceaux et ensuite on a choisi chacun 6 titres qu’on préférait.« 

A : « Alors bien sûr, il y a eu des évidences comme « Novembre » et « Mon Jiminy » chanson qu’on venait de faire à ce moment là et c’était vraiment la plus aboutie dans notre set et c’était devenue notre nouvelle ligne directrice où on a décidé de partir dans un côté un peu plus rock. Et pour les autres, c’est venu aussi naturellement, en faisant une répète, le choix s’est fait tout de suite.« 

  • La chanson que vous préférez jouer en concert ?

A : « Alors, j’en ai deux pour deux raisons différentes. D’abord, il y a « Novembre » car c’est un sujet qui me tient vraiment à coeur, je joue du piano, c’est sur cette chanson où je fais le plus de choeurs et l’ambiance me met vraiment de dedans, un côté envoûtant, elle me transporte. Pour la seconde, c’est « Ultimatum » qu’on joue à la fin parce que c’est très festif, je saute partout, c’est un défouloir sur lequel on s’amuse beaucoup.« 

Y : « Moi je vais en choisir une pour la guitare et une pour la trompette. Alors pour la guitare je dirais « Intuitions » parce que j’aime le riff sur le refrain qui ressort pas mal et puis à la fin ça monte en puissance. Et pour la trompette, « D’ailleurs » car depuis qu’on l’a retravaillée, je suis à la guitare puis à la trompette et à chaque fois qu’on la joue, il y a une osmose qui s’installe.« 

A : « C’est vrai que « D’ailleurs », on pourrait la jouer ensemble les yeux fermés avec cette cohérence évidente qui nous lie.« 

  • Que peut-on vous souhaiter pour la suite avec Jiminy ?

Y : « A court terme, on aimerait vraiment faire des premières parties. »

A : « On aimerait vraiment trouver notre public maintenant qu’on a un noyau dur avec des fans qui sont là depuis le début, nos proches. Le cercle s’élargit avec nos concerts, on commence à toucher un petit peu de gens. Et puis de faire des scènes un peu plus importantes devant des gens qui nous connaissent pas et puis tenter de les accrocher à notre univers.« 

BONUS :

On a proposé un petit jeu à Yann et Alex pour faire un peu plus connaissance avec le groupe. Chacun d’entre eux devait se noter de 0 à 5 étoiles sur un thème défini et commenter la note de l’autre. Comme on s’est pris pour Philippe Etchebest avec nos notes étoilées, on a appelé ça OBJECTIF JIMINY
On vous laisse visualiser tout ça :

Vous pouvez vous procurer l’EP de Jiminy sur leur BandCamp en cliquant ici : Bandcamp Jiminy
Et aller jeter un oeil à leurs actus sur les réseaux et trouver un concert près de chez vous :
Facebook Officiel
Instagram Officiel

Pour votre information, vous pourrez retrouver Jiminy en concert en première partie du grand OLDELAF au Métaphone de Oignies (62) le 8 mars 2019 ! Ne manquez pas ce super concert qui s’annonce !! Billets disponibles dans les points de vente habituels 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s