Quand la musique sublime le slam

Beaucoup de gens ont des préjugés concernant les concerts de slam. Nous sommes alors partis sur la tournée de Grand Corps Malade pour nous faire notre propre idée et nous avons traversé un sublime voyage musical ! Lumière sur les musiciens qui accompagnent ce poète.

le tour du plan b
Tournée « Le Tour du Plan B » – Grand Corps Malade

Feedbac

Feedbac
Feedbac

Fidèle à Grand Corps Malade depuis le début de sa carrière, Feedbac est à la batterie. Percussionniste, batteur, bassiste, claviériste.. le musicien est multi-talents et excelle dans chacun de ces domaines. Une inspiration solaire, une énergie débordante, un sourire lumineux, c’est ce qui fait la marque de fabrique de cet artiste. Il donne le rythme comme personne, et échange beaucoup avec le public. Une jolie transmission d’émotions aussi bien avec Grand Corps Malade, ses compères musiciens et bien sûr avec les gens venus applaudir ce spectacle.

☀ Idriss El Mehdi Bennani

Idriss El Mehdi Bennani

Directeur musical de cette tournée, Idriss El Mehdi est principalement aux claviers. Lui aussi, touche à plusieurs instruments car sur ce concert, nous pouvons le retrouver à la guitare électrique, aux choeurs mais également au guembri. Ce musicien sublime les chansons avec des arrangements incroyablement bien pensés. Idriss El Mehdi fournit un travail minutieux pour un résultat sublime. Il nous fait voyager tantôt au travers d’un piano-voix hors du temps, tantôt pour travailler notre déhanché au son de son guembri et ses mélodies orientales. Une belle complémentarité lorsque tous les sons se mêlent. Merci pour le voyage !

☀ Olivier Marly

Olivier Marly
Olivier Marly

Si un concert de slam devient rock, c’est parce qu’il y a Olivier Marly. Qu’elle soit électrique ou acoustique, ce musicien fait résonner sa guitare à la perfection. S’il nous fait transmettre des émotions bouleversantes sur des chansons romantiques, il peut aussi nous clouer le bec avec des solos et des riffs de guitare électrique à nous en mettre les frissons. Parfois à la basse et aux choeurs, on pourrait l’écouter pendant des heures. Complice avec ses collègues musiciens, Olivier apporte une rigueur du son au poil (et aux poils qui dressent sur nos bras aussi hein..). Un passionné pour lequel on a envie de faire une ovation. Keep’on rockin’ sir Olivier !

Grand Corps Malade et ses musiciens – Le Tour du Plan B

Ces trois musiciens talentueux nous emmènent dans un spectacle musical complet. Grand Corps Malade a su trouver son équipe pour sublimer ses titres et son dernier album. Une tournée à ne pas manquer ! Un moment hors du temps où le public échange et participe, où il chante, où il danse. Des émotions tantôt légères, tantôt intenses, des rires, et des étoiles dans les yeux.

Pour trouver une date près de chez vous et suivre l’actualité de Grand Corps Malade : www.grandcorpsmalade.fr

Entre les notes de Vincent Lanty

Rencontre avec un pianiste qui parcourt les scènes françaises et internationales auprès d’artistes reconnu(e)s. Nous avons fait connaissance avec ce musicien qui compose et produit également. Zoom sur Vincent Lanty !

Présentation

Vincent Lanty

Né à Paris, Vincent Lanty est un pianiste accompli, compositeur et producteur dans l’industrie musicale française. Il commence le piano à l’âge de 6 ans et poursuit par une formation classique pour apprendre la musicologie et l’ingénierie du son.
Le pianiste a su trouver son identité musicale et part en tournée avec de nombreux artistes reconnus. C’est en 2008 que Vincent saisit l’opportunité de partir à Los Angeles en Californie pour étoffer son réseau professionnel. C’est à cette occasion qu’il rencontre des musiciens et producteurs tels que Robin Lemesurier (Rod Stewart , Tina Turner …), Amy Keys (Phil Collins …) et bien d’autres.
Depuis plusieurs années, ce musicien de talents arpente les scènes françaises (Vitaa, Lou, Loïc Nottet..) et internationales. Il a d’ailleurs déjà joué pour Céline Dion, Rihanna, Rita Ora ou encore Cris Cab !
Vincent Lanty a été directeur musical et pianiste du spectacle « Résiste » sur plus de 200 concerts en un an.

Vincent Lanty

Vrai passionné, Vincent s’est également tourné vers la composition. Curieux des sons, il utilise une approche différente dans l’écriture. En effet, il mêle enregistrement d’orchestre, d’instruments acoustiques, à des sons électroniques, des synthétiseurs.
C’est donc avec cette créativité que le musicien est parti à la rencontre de grands producteurs, réalisateurs et compositeurs qui lui ont tout de suite fait confiance.
Vincent Lanty a une facilité pour s’imprégner d’arrangements contemporains.
En 2019, il compose, produit et écrit le tube « Qui pourrait » de la chanteuse Lou. Un titre qui fait sensation dépassant le million de vues sur YouTube.
L’avenir est donc radieux pour ce pianiste aux multiples talents et c’est tout ce qu’on lui souhaite !

Vincent part en Live

Vincent Lanty en live

Quel est le premier concert qui a marqué ta vie et pourquoi ? (en tant que spectacteur)

Je pense que c’est Ennio Morricone à Bercy en 2014, le célèbre compositeur de films et surtout de westerns ! Il jouait avec un orchestre de 75 musiciens !! C’était un grand moment.

Quel est le concert qui a confirmé ton envie de faire de la scène ?

Justin Timberlake ! Lors d’un concert à Bercy.. encore… !

Quel est le pire concert auquel tu as assisté ?

Le pire était surement celui de LA FEMME à Rock en Seine.. Entre le son et les chansons, je n’ai pas passé un bon moment !

Quel est le dernier concert auquel tu as assisté ?

Christine and the Queens à Bercy ! C’était très cool !

Quel est le concert dont tu te souviendras toute ta vie, sur lequel tu as joué ?

Un concert où je jouais sur la comédie musicale « Résiste ». On était le 13 novembre 2015, et depuis mon piano je voyais les spectateurs s’en aller les uns après les autres sans trop vraiment savoir pourquoi. Et puis jusqu’au moment où dans les oreillettes, on nous dise qu’une série d’attentats a lieu dans Paris et en particulier au Bataclan et qu’il faut vite fuir.. Un moment gravé à jamais.

Question Freestyle


Si tu devais composer ton groupe idéal dans lequel tu fais partie, il y aurait quelles personnalités (vivantes ou disparues) ?

Géniale cette question ! C’est parti pour ma dream team :

Chant : Michael Jackson
Guitare(s) : John Mayer et Keith Richards
Basse : Pino Palladino
Batterie : Jeff Porcaro

Propos recueillis par Alison V pour Entre Les Notes. Merci à Vincent Lanty d’avoir répondu à nos questions !

Pour suivre l’actualité et les projets de Vincent Lanty : www.vincentlanty.com
Instagram Officiel :
www.instagram.com/vincentlanty

Reportage-photos MISS AMERICA

Le groupe sudiste MISS AMERICA a expatrié son rock’n’roll dans les Hauts-de-France ce samedi 1 juin à La Boîte à Musiques de Wattrelos.

Énergie, complicité, talents, rock’n’roll, blues.. Un vrai condensé de bonheur pour accompagner les mélodies génialement pensées ! On vous invite à plonger au cœur de ce concert à travers ces photos.

Tommy ROVES : chant, guitare, harmonica

Dimitri WALAS : guitare, chœurs

Anso AMBROISINE : basse, chœurs

Laëza MASSA : batterie

www.missamericaband.tv

Jiminy : Un air de deux airs

Jiminy, c’est un groupe lillois de 4 musiciens et un véritable vent de fraîcheur sur le paysage musical actuel. Un EP tout juste sorti, des scènes qui s’enchaînent, on a senti un vrai potentiel pour ce groupe et nous sommes partis à la rencontre de deux d’entre eux : Yann et Alex.

Jiminy apporte une fraîcheur incroyable avec un esprit d’équipe et une cohésion incroyable sur scène. C’est d’ailleurs ce qui fait leur force ! Ce n’est pas un énième groupe de pop rock à minettes mais bien un groupe solide qui travaille sans relâche pour servir une musique aux airs de pop rock teintés de swing avec la trompette tout ça pour accompagner des paroles en français par une voix singulière.

Yann Guex (guitare, trompette) et Alexandre Renard (basse, clavier)
Yann (guitare, trompette) et Alex (basse, clavier)
  • Si vous deviez définir Jiminy en 3 mots ?

Yann : « Pop-rock / Français / Lumineux »

Alex : « Chanson / Convivialité / Amitié »

  • Yann, toi qui a intégré Jiminy en premier, que peux-tu dire sur ce qu’a apporté Alex dans le groupe ?

Y : « Alex est d’abord un grand mélodiste et il est venu apporter cette légèreté avec son humour qui fait mouche à chaque fois.« 

  • Alex, qu’est-ce qui t’a convaincu de les rejoindre ?

A : « Moi, je les avais vu jouer en live donc j’ai pu voir leur énergie. C’est aussi le fait que ça chantait en français des compositions. J’ai tout de suite senti que l’ambiance était conviviale dans une belle atmosphère. A cette époque j’étais en demande d’un projet de basse et le hasard a fait que le groupe cherchait un bassiste.« 

  • Quelles sont les influences que vous apportez respectivement à votre musique au sein du groupe ?

Y : « Au sens large, sans parler d’influences de groupe précis, je dirais que j’apporte le côté entêtant des mélodies. »

A : « Un côté sensible à la pop rock anglaise, très mélodiste. Je suis assez sensible aux chansons très mélodiques, très posées. »

Y : « Sinon, on a tous à peu près les mêmes goûts musicaux. On est très portés sur les mélodies. Ce qui fait la force d’Alex, c’est qu’en général, les bassistes vont chercher à faire du rythme alors que lui il va d’abord chercher à trouver ce qui va accompagner les mélodies même si après il revient au rythme. C’est une priorité dans l’étape de composition.« 

EP "Un air de deux airs"
EP de Jiminy « Un air de deux airs« 
  • Votre EP comporte six titres, comment ont-ils été choisis ?

Y : « Au moment de l’enregistrement, on avait juste 10 chansons finalisées et on savait que certaines ne figureraient pas sur l’EP car c’était vraiment plus des chansons qu’on jouait dans les bars au début de Jiminy. On a choisi les titres avec le réalisateur de l’EP en faisant un vote, on lui a joué les morceaux et ensuite on a choisi chacun 6 titres qu’on préférait.« 

A : « Alors bien sûr, il y a eu des évidences comme « Novembre » et « Mon Jiminy » chanson qu’on venait de faire à ce moment là et c’était vraiment la plus aboutie dans notre set et c’était devenue notre nouvelle ligne directrice où on a décidé de partir dans un côté un peu plus rock. Et pour les autres, c’est venu aussi naturellement, en faisant une répète, le choix s’est fait tout de suite.« 

  • La chanson que vous préférez jouer en concert ?

A : « Alors, j’en ai deux pour deux raisons différentes. D’abord, il y a « Novembre » car c’est un sujet qui me tient vraiment à coeur, je joue du piano, c’est sur cette chanson où je fais le plus de choeurs et l’ambiance me met vraiment de dedans, un côté envoûtant, elle me transporte. Pour la seconde, c’est « Ultimatum » qu’on joue à la fin parce que c’est très festif, je saute partout, c’est un défouloir sur lequel on s’amuse beaucoup.« 

Y : « Moi je vais en choisir une pour la guitare et une pour la trompette. Alors pour la guitare je dirais « Intuitions » parce que j’aime le riff sur le refrain qui ressort pas mal et puis à la fin ça monte en puissance. Et pour la trompette, « D’ailleurs » car depuis qu’on l’a retravaillée, je suis à la guitare puis à la trompette et à chaque fois qu’on la joue, il y a une osmose qui s’installe.« 

A : « C’est vrai que « D’ailleurs », on pourrait la jouer ensemble les yeux fermés avec cette cohérence évidente qui nous lie.« 

  • Que peut-on vous souhaiter pour la suite avec Jiminy ?

Y : « A court terme, on aimerait vraiment faire des premières parties. »

A : « On aimerait vraiment trouver notre public maintenant qu’on a un noyau dur avec des fans qui sont là depuis le début, nos proches. Le cercle s’élargit avec nos concerts, on commence à toucher un petit peu de gens. Et puis de faire des scènes un peu plus importantes devant des gens qui nous connaissent pas et puis tenter de les accrocher à notre univers.« 

BONUS :

On a proposé un petit jeu à Yann et Alex pour faire un peu plus connaissance avec le groupe. Chacun d’entre eux devait se noter de 0 à 5 étoiles sur un thème défini et commenter la note de l’autre. Comme on s’est pris pour Philippe Etchebest avec nos notes étoilées, on a appelé ça OBJECTIF JIMINY
On vous laisse visualiser tout ça :

Vous pouvez vous procurer l’EP de Jiminy sur leur BandCamp en cliquant ici : Bandcamp Jiminy
Et aller jeter un oeil à leurs actus sur les réseaux et trouver un concert près de chez vous :
Facebook Officiel
Instagram Officiel

Pour votre information, vous pourrez retrouver Jiminy en concert en première partie du grand OLDELAF au Métaphone de Oignies (62) le 8 mars 2019 ! Ne manquez pas ce super concert qui s’annonce !! Billets disponibles dans les points de vente habituels 😉

Coups de coeur de nos découvertes en 2018 !

Cette année, nous avons parcouru les salles de concerts, les petits bars, les centres culturels et nous avons eu la chance de découvrir des talents, des petites pépites qui ont toutes les chances de monter en flèche !

Nous avons décidé de vous partager nos coups de coeur de nos meilleures découvertes de 2018. On a vraiment aimé leurs univers, surtout lorsque nous avons pu découvrir leur live. On a choisi 5 artistes : 4 découverts sur scène et 1 artiste qui nous a été conseillé. Le classement n’est pas forcément ordonné car on les aime vraiment beaucoup chacun 🙂 Bonne découverte à vous !

Benoît Bourgeois

Benoît Bourgeois fait partie de ceux qui n’ont pas besoin d’artifices pour nous toucher. Des mélodies envoûtantes, une prestance, bref, un bel univers.
Ce qui nous a séduit : des mots touchants, une voix pure (qui est à l’opposé de ses cheveux rock’n’roll !)
Le petit + : Benoît a su conquérir le public lors de son concert au Théâtre Sébastopol pour assurer la première partie de Gaëtan Roussel (rien que ça !!)
Suivre son actu : Page Facebook Officielle Benoît sera en concert au 9-9bis de Oignies (62) pour la fin de sa résidence le mercredi 16 janvier 2019.

Ehla

Ehla c’est notre antidote face à la grisaille ! Elle sait trouver les mots pour parler de nos failles et sa musique nous donne envie de danser sans penser à quoique ce soit.
Ce qui nous a séduit : sa puissance et sa maîtrise vocale, son naturel, la justesse de sa voix autant dans les graves que dans les aigus !!
Le petit + : Ehla a collaboré avec Grand Corps Malade sur l’album de ce dernier « Plan B » pour le duo « Poker« . Elle parcourt les routes de France avec le slameur pour qui elle assure de nombreuses premières parties ! Alors foncez 😉
Suivre son actu : J’ai choisi de vous partager sa page Instagram car c’est un réel coup de coeur et parfois on trouve quelques trésors inédits : Instagram Ehla Officiel

Sendak

Sendak est cet oiseau rare à la voix atypique. Un univers chaleureux qui nous donne tantôt envie de se déhancher, tantôt envie de rêver.
Ce qui nous a séduit : sa voix remarquable, des mélodies qui percutent, sa passion qui transpire
Le petit + : Sendak sait adapter sa musique que sa formation soit en solo, duo ou trio. C’est toujours une réussite ! Parfois, le chanteur agrémente sa setlist de covers et c’est un vrai bijou pour nos oreilles ! Sendak a un joli avenir dans la chanson française c’est une certitude !
Suivre son actu : Page Facebook Officielle Sendak / Vainqueur du tremplin « A travers chants« , il sera à l’affiche du festival en mars 2019 (Saint Saulve,59)


YN

YN c’est un duo Drums’n’Voices hors du commun. Un vague de fraîcheur dans le paysage musical français. Un univers parsemé de rock, de hip-hop, de mots qui percutent.
Ce qui nous a séduit : le mélange des genres qui crée une osmose entre la mélodie et les paroles, la puissance rythmique
Le petit + : Un projet au potentiel de dingue qui va venir s’installer dans vos oreilles courant 2019 après avoir été lauréats du tremplin « Tour de Chauffe » en 2018.
Suivre son actu : YN sera prochainement en concert à Marseille (La Déviation) le 19 janvier Page FacebooK Officielle YN

* * * BONUS * * *

On a également eu un énorme coup de coeur pour un artiste qu’on a pas encore eu la chance de voir en live mais en qui on croit beaucoup. Cet artiste, c’est Sèbe.

Sèbe

Sèbe rend élégant tout ce qu’il chante. Un style atypique, une bouée flamant rose, on pourrait le prendre pour un de ces chanteurs humoristiques mais dès qu’on s’intéresse à ses chansons, on se prend une claque. Une sensibilité profonde, des mots forts parfaitement choisis.
Ce qui nous a séduit : sa voix qui nous embarque, une transmission d’émotions assez indescriptible.
Le petit + : Sèbe a récemment participé à la tournée du Mégaphone Tour. Il sillonne les salles lyonnaises. Alors on vous conseille fortement de le soutenir, de partager sa musique car nous aussi on veut le voir chez nous !!
Suivre son actu : Si vous voulez suivre le parcours de son flamant rose, partager des moments de studio, rire, découvrir la richesse de ses mots alors suivez-le sur instagram : Instagram Officiel Sèbe

On espère que vous avez eu envie de découvrir ces artistes car on croit vraiment en leur potentiel et on est certain de les entendre un peu plus fort en 2019 ! N’hésitez pas à aller les écouter, les voir..
On vous donne rendez-vous en 2019 pour encore plus de concerts, de musique et de coups de coeur

La playlist de l’automne ☂

La pluie, le brouillard, le soir qui tombe à 18 heures… ça y est nous sommes bien en automne et nos souvenirs de l’été sont déjà bien lointains. Quoi de mieux qu’une petite playlist pour égayer nos journées et dire adieu à la grisaille ?!

Vous avez peur des monstres et des fantômes d’Halloween ? Vous en avez marre de la pluie ? Vous déprimez parce que la nuit tombe à 18h ?

Eh bien enroulez-vous dans votre plaid, ou prenez un bain chaud, on s’occupe de la playlist ! Bon voyage musical et bonne découverte 😉

 

 

The KITCHIES « Summer Ends »

Quatre niçois nous embarquent sur leur Côte d’Azur pour prolonger l’été ! On adhère à la nostalgie de nos jolis souvenirs de vacances et on se réchauffe le coeur. Un groupe pop indispensable pour passer l’automne ! Suivez-les ici (EP disponible) : KITCHIES BAND

OWLLE « Heavy Weather »

La chanteuse revient pour un deuxième album « Heavy Weather » après un voyage en Californie. Dans ce titre éponyme, Owlle nous propulse dans une pop profonde pour nous proposer son univers entre force et fragilité. L’actu de Owlle c’est par ici : OWLLE

RIVIERES « A field of joy »

Rivières (ex Ladylike Dragons) est un projet pop/folk tacheté de romantisme dont les inspirations oscillent entre Lana Del Rey, Portishead, London Grammar ou encore Ennio Moricone. Un univers poétique assez frais où on se laisse porter facilement. Profitez de cette jolie session acoustique pour les découvrir et vous pouvez les encourager ici : RIVIERES

YCARE « A qui la faute ? » (en duo avec HOSHI)

Dans son nouvel album « Adieu je t’aime« , Ycare nous propose un joli duo avec la chanteuse Hoshi. Un mélange de voix sublime qui se posent sur un texte fort dans une introspection. Alors, à qui la faute ?? Pour en savoir plus sur leurs univers : YCARE & HOSHI

BEN MAZUE « J’attends » (en duo avec POMME)

A l’occasion de la réédition de son album « Les femmes idéales » à paraître le 9 novembre, Ben Mazué nous propose un duo avec Pomme sur le titre « J’attends ». Un clip dans l’ère du temps, où la douceur de Pomme se marie parfaitement à la force d’interprétation de Ben Mazué. N’hésitez pas à suivre les actus de BEN MAZUE & POMME

CHARLIE WINSTON « Airport »

Charlie Winston, de retour après trois ans, nous avait proposé un premier single solaire et joyeux. Ici, il nous propose une balade bouleversante sur un piano-voix émouvant. C’est la première prise du titre qui figure sur l’album, où on a presque l’impression que c’est un enregistrement live ! Une pure beauté.. Laissez vous bercer par l’univers de CHARLIE WINSTON

BOULEVARD DES AIRS « Tout le temps »

Dans n’importe quel moment déprimant ou triste, on ne peut s’empêcher d’écouter les soulaires Boulevard des Airs ! « Tout le temps » est un vrai hymne à la joie pour les amoureux. En tous cas, nous on leur déclare notre flamme parce que « T’es mon son préféré quand on attend le bus ! » 😉 Ils sont forcément en tournée près de chez vous et c’est à ne pas manquer : BOULEVARD DES AIRS 

LAURENT LAMARCA « Ho Hey » (adaptation française de The Lumineers)

Pour ceux qui connaissent Laurent Lamarca, vous avez forcément entendu cette chanson lors de ses concerts ! Pour ceux qui découvrent, le chanteur reprend le titre des Lumineers en adaptant la chanson en français et le résultat est bluffant ! On chante, on frappe des mains « Ho…… Hey….. »  et on suit LAURENT LAMARCA 

GAETAN ROUSSEL « Hope »

Rien que pour le titre de la chanson, on se devait de l’inclure à notre playlist ! Un joli retour pour Gaëtan Roussel avec un clip lumineux et inspirant sur une mélodie fédératrice et entêtante. GAETAN ROUSSEL 

BRADLEY COOPER « Alibi » (BO « A star is born)

« A star is born » a fait beaucoup parlé notamment pour sa bande originale assez puissante grâce aux interprétations intenses de Lady Gaga et Bradey Cooper. Ce dernier a d’ailleurs mis près de quatre ans pour préparer ce film et apprendre à chanter et jouer de la guitare. Le résultat est complètement bluffant. L’acteur excelle dans le genre country-rock comme on peut l’entendre sur ce titre ! A STAR IS BORN 

Passez un bel automne musical ! 🙂

Reportage photos : Florent Mothe

Florent Mothe a donné le dernier concert de sa tournée « Danser sous la pluie Tour » le samedi 8 septembre en Belgique pour Le Beau Vélo de Ravel.

Nous y étions et nous avons profité du moment pour vous livrer un reportage photos de Florent Mothe et de ses musiciens.

 

 

Interview « Portrait » Sylvain KAALAU

SylvainKaalau.JPG
Sylvain Kaalau jouant pour Sendak à Lille

Nom : KAALAU Sylvain

Lieu : Roubaix

Instrument : Batterie

 

  • Depuis combien de temps tu joues de ton instrument ? 

« Cela doit faire à peu près 14 ans que je joue de la batterie. »

  • Quels modèles possèdes-tu ? 

« J’ai eu des tas de modèles mais aujourd’hui je joue sur une Pearl vintage Outfit de 1969 qui sonne super bien malgré son vielle âge, mais ne dis-t-on pas que c’est dans les vieilles marmites que l’on fait les meilleurs soupes.

J’ai un second kit que je sors pour de « grandes occasions » qui vient de chez A&F drum co, une jeune marque américaine bien prometteuse qui fait dans le son et le design vintage. Le principe de ce kit est la simple tension des fûts un peu comme ça se faisait au début du siècle dernier. Tu serres la peau de frappe et celle de résonance se serre avec, cela limite l’accordage mais créé un son unique. De plus, leurs fûts sont composés d’une unique feuille de bronze, le rendu est un son très chaud avec beaucoup de résonance. »

  • Quel est ton musicien préféré ? Qu’a t-il de particulier ?

« Aïe, c’est une question difficile dans le sens où il faut faire un choix alors que j’en aurai des tas à citer, mais puisqu’il faut choisir je prendrai le batteur Raphaël CHASSIN. Au delà d’être un batteur de malade, je l’ai découvert sur un live où il jouait avec quasiment rien et ça sonnait vraiment. Il avait un jeu discret auquel on pourrait ne pas prêter attention mais c’était ça l’idée je pense. Mettre ce qu’il faut là où c’est juste et se taire quand ça ne sert à rien dans la chanson. Je me suis dit que c’était à ça que j’aimerais arriver. Et pour ne rien gâcher c’est une personne très accessible et adorable avec qui je prends plaisir à discuter de veilles marmites. »

  • Quel est l’artiste qui t’a donné envie de jouer ? 

« La première fois que j’ai entendu de la batterie c’était Ian PAICE, le batteur de Deep Purple qui faisait un solo dans le live made in Japan de 1972. Ensuite un peu plus tard, j’ai découvert John BONHAM et alors là c’était parti, je voulais jouer dans Led Zeppelin. »

  • Qu’est ce qui t’a dirigé vers cet instrument ? Tu joues d’ailleurs d’un autre instrument ?

« Alors là, je ne sais pas vraiment ce qui m’a dirigé vers cet instrument mais je sais que mon oncle faisait aussi de la batterie, on en a jamais joué ensemble malheureusement. Mais il m’a fait quelques initiations au Djembe peut être que c’est ça. Dans tous les cas mon premier groupe était entre copains, on avait même pas de nom et on ne faisait pas de concert mais disons qu’on était ensemble, il y avait une batterie dans la pièce et il fallait quelqu’un à ce poste inoccupé, j’ai pris les baguettes et je devais sans doute faire n’importe quoi mais ça faisait un rythme et c’était parti.

J’ai joué un peu de guitare parce que mes parents avaient eu la bonne idée de se dire qu’en m’achetant une guitare j’aurai plus envie de batterie ! Ce qui est assez bizarre comme raisonnement parce qu’entre ces deux instruments il y a un monde. J’aurais compris qu’ils achètent un djembe ou un cajon, mais allez savoir ce qui leur est passé par la tête… N’empêche que grâce à ça, j’en ai joué suffisamment pour savoir ce que les autres font dans le groupe et pour proposer quelques idées. »

  • Ton meilleur souvenir de scène ?

« C’était il y a quelques années aux folies de Maubeuge. On voit tous un mec arriver qui se dirige vers un de nos micros chants. On a tous pensé: « C’est qui ce mec qui vient s’incruster. » On était à deux doigts de lui dire de partir mais il s’est mis à chanter. On s’est tous regardé en se disant qu’on connaissait cette voix et puis on a vu en face de nous toute la team de Tryo, qui était venu jouer au festival, devant nous. C’était tout simplement la voix de Guizmo. »

  • Un conseil pour les gens qui ont envie de se lancer sur cet instrument ?

« Oui, foncez ! Faites-vous confiance mais restez en bon termes avec vos voisins. 😉 »

 

Visuel : June Moon Agency, Amel KERKENI et Sihem KERKENI

 

Pour suivre l’actualité et tous les projets de ce batteur rendez vous sur ses réseaux : 

FACEBOOKFacebook Officiel Sylvain Kaalau

INSTAGRAMInstagram Sylvain Kaalau

 

 

Playlist de l’été ☀

Chaque été, c’est le même refrain.. : on écoute la radio pour finalement zapper parce qu’on en a marre des tubes de l’été à base d’auto-tune et de reprises à la noix. Ne vous inquiétez pas ! Nous sommes là pour vous et vos petites oreilles.

Sortez les transats, les lunettes de soleil, préparez-vous un petit cocktail bien frais, détendez-vous et laissez vous porter par la brise d’été de notre playlist !

L’été est là, qu’on parte ou non en vacances, on se demande toujours qu’est-ce que nous allons écouter, cheveux au vent. On vous propose alors cette playlist composée par des musiciens d’horizons différents, quelques titres que vous avez pu choisir sur nos réseaux sociaux et bien sûr, notre coup de coeur estival !

 

Les titres de la playlist : 

« Graveyard Whistling  » de Nothing But Thieves (choisi par Xavier Hamon, guitariste)

« Easy  » de Son Lux (choisi par Yann Forleo, batteur)

« Michelle  » de The Beatles (choisi par Sylvain Kaalau, batteur)

« Montego Bay  » de The Kitchies (choisi par Florent Gualandi, bassiste)

« New Light  » de John Mayer (choisi par Brice Colombier, guitariste)

« Week-end à Rome  » de Etienne Daho (choisi par Aline F)

« Luna De Papel  » des Hurlements d’Léo (choisi par Christophe S)

« Bella Vida  » de Laurent Lamarca (notre coup de coeur !)

BONUS : Titres choisis par Olivier Coursier du groupe AaRON

 « Walk on the wild side » de Lou Reed

« Hypnotize u » de N.E.R.D.

 

Belle écoute à vous !

 

Bienvenue entre les notes !

Un petit voyage entre les notes, ça vous dit ? 🙂

Voici un site qui parle uniquement de musiciens ! Un concert c’est bien sûr un chanteur mais c’est surtout des musiciens !! Alors ici, on met en lumière ces personnes qui sont souvent trop oubliées ou effacées..

Des photos, des interviews, des portraits, des anecdotes…. La musique n’aura plus aucun secret pour vous et vous irez désormais voir un concert sous un oreille différente 😉

Soyez curieux !